~|icon_calendar~|elegant-themes~|outline
15/02/2020
~|icon_tag_alt~|elegant-themes~|outline

comment réussir votre projet de site internet ?

C’est décidé, votre entreprise va se doter d’un site internet ! Seulement voilà, une fois la décision prise, les questions affluent. Par où commencer ? Quelles sont les étapes de création d’un site web ? Sur quels points faut-il se montrer vigilant ? Voilà 3 ans que je rédige du contenu pour des sites web. 3 ans que j’observe la plus-value de chacun des métiers susceptibles d’intervenir sur un projet web. Autrement dit, 3 ans que j’enquête de l’intérieur sur le processus de création d’un (bon) site internet. Comme je suis curieuse, je ne pense pas arrêter de sitôt mes investigations. Mais je vous livre déjà les premiers résultats pour vous aider à partir sur de bonnes bases !

Un site web, c’est un projet !

« Je veux JUSTE un site vitrine ». Cette remarque, je l’ai souvent entendue, comme si on lançait un site web de la même façon qu’on dit à la boulangerie

« Je veux JUSTE une baguette ». Mais créer un site internet, ce n’est pas une mince affaire ! Commençons par réfléchir sur la question de l’objectif poursuivi, puis sur les moyens à mettre en œuvre. Vous verrez que finalement, ce n’est pas « JUSTE » un site web qu’il vous faut.

Quel est l’objectif de votre futur site internet ?

Si je vous demande pourquoi votre entreprise projette d’avoir un site web, que répondez-vous ? Allez, je parie que vous allez me dire « Nous voulons être présents sur le web ». Mauvaise réponse ! Ou plutôt réponse incomplète ! Etre présent sur le web…d’accord, mais pour quoi faire ? Pour obtenir quoi ? Voici quelques exemples d’objectifs plus précis :

  • Augmenter le nombre de visites dans votre lieu de vente physique
  • Recueillir les adresses mails de contacts qualifiés, que vous pourrez contacter ensuite
  • Générer plus d’appels pour obtenir une démo (par exemple si vous êtes une startup et commercialisez une solution digitale)
  • Avoir plus de demandes de rendez-vous (par exemple si vous exercez une activité libérale : thérapeute, avocat, expert-comptable…)

Si vous vous reconnaissez dans un de ces objectifs, il faut en tirer une conclusion.
Même si vous ne vendez pas en ligne et n’avez pas besoin d’un site E-commerce, votre site web s’inscrit dans une stratégie commerciale et a vocation, d’une façon ou d’une autre, à vous faire gagner de l’argent.💰💰💰
Cela signifie que l’enjeu dépasse peut-être ce que vous aviez imaginé, et qu’il faut sans doute voir les choses autrement.

Voyez votre site internet comme un investissement

Je sais ce qui se cache derrière « Nous voulons JUSTE un site internet ». Souvent, cela veut dire « Nous ne voulons pas y consacrer trop de temps et d’argent ».Le seul problème, maintenant que vous savez que vous poursuivez un objectif commercial, c’est qu’il est difficile d’obtenir de bons résultats sans investir un minimum.

Pour dire les choses simplement, on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre. Qu’attendent vos prospects pour effectuer l’action que vous attendez d’eux (prendre rendez-vous, demander une démo ou vous laisser leur adresse mail ?)
La réponse est double : ils attendent de vous trouver ET d’avoir envie de faire ce que vous aimeriez les voir faire. Pas besoin donc d’être expert pour comprendre que la construction de votre site web ne se limite pas à un petit projet informatique (et a fortiori, n’a rien à voir avec l’achat de votre baguette).

Un projet de site web implique de s’aventurer sur bien des terrains : la technique bien sûr, mais aussi la psychologie, les émotions, ou encore les techniques de vente. Alors forcément, cela représente un coût…mais qui vaut le coup ! Investir dans son site web constitue la seule façon d’obtenir les résultats escomptés. Vous n’êtes pas encore convaincu (e) ? Voyons ensemble l’étendue des domaines à aborder pour réussir votre projet de site internet.

Ayez une vision à 360° de votre projet de site web

« Je veux un site web joli ». « L’important, c’est d’avoir un bon référencement, non ? ».  « Ce que nous voulons, c’est pouvoir présenter tous nos services ».

Voilà quelques exemples des préoccupations les plus souvent exprimées au démarrage d’un projet web.  Selon votre sensibilité, selon ce que vous avez pu lire et comprendre sur le sujet, vous avez certainement d’ores et déjà des idées bien arrêtés sur ce qu’il vous faut. Attention cependant ! La plupart du temps, les entreprises ont tendance à voir la création d’un site internet par le petit bout de la lorgnette. Faisons le point sur le travail à accomplir en amont de la construction de votre site, et sur les différentes expertises à combiner.

 

Tout commence avec une approche marketing

 

Quel est le plus gros loupé observable sur les sites internet réalisés à la va-vite ? Réponse : il n’y a clairement pas eu de réflexion en amont sur deux questions pourtant essentielles : les personas et le positionnement.

Qui sont vos personas ?

il s’agit de clients « imaginaires » dont on construit l’identité, de façon à mieux cerner les préoccupations, les motivations, les comportements. Cette technique de marketing va assez loin dans la modélisation, et s’avère très pertinente pour partir sur de bons rails.
Vouloir convaincre un interlocuteur passe par le fait de s’intéresser à lui. En intégrant dès le départ la psychologie de vos prospects, vous allez faire bien plus que proposer des produits et des services. Vous allez leur montrer que vous connaissiez leurs problématiques, et que vous avez des solutions à leur apporter. Le tout en étant capable de s’adresser à eux dans un langage qui leur parle, c’est-à-dire à la fois compréhensible et sensible.

Quel est votre positionnement ?

Votre site web constitue un endroit où vous allez prendre la parole. A vous de réfléchir à ce que vous avez à dire, à vos atouts, et à tout ce qui peut faire la différence par rapport à la concurrence !

 

SEO, webdesign, rédaction de contenu…tout compte !

 

La création d’un site internet fait appel à de multiples compétences. Chaque domaine a son utilité, et la réussite de votre projet web dépend souvent de la bonne prise en compte de toutes les expertises. Voici un tour d’horizon des principaux métiers à faire intervenir.

Le référencement naturel (SEO)

Avoir un site, c’est bien, mais ça ne vous garantit pas d’être visible ! Le SEO (Search Engine Optimzation ) sert à positionner votre site web le mieux possible lorsqu’un internaute fait une recherche sur un des vos sujets, en lien avec vos produits ou services. Une mission loin d’être évidente, qui nécessite de se poser de nombreuses questions :

  • Quels sont les mots ou expressions tapés par les internautes dans votre activité (ce ne sont peut-être pas ceux auxquels vous auriez pensés !)
  • Quel est le volume de recherche pour chacun d’eux (plus les gens cherchent un mot-clé, plus vous pouvez, en théorie, espérer récupérer du trafic en l’utilisant)
  • Quel est le niveau de concurrence ? Si un mot-clé est beaucoup tapé, mais si tout le monde dans votre secteur se positionne dessus, vous placer en première position peut s’avérer mission impossible…

C’est en répondant à ces questions que les consultants SEO réussissent à trouver des opportunités en termes de mots-clés à exploiter, et à bâtir une stratégie. Le référencement naturel constitue un travail de longue haleine. Il doit être pris en compte dès le départ dans la conception du site, et va servir par exemple à définir l’arborescence . Il  doit ensuite s’entretenir, en optimisant ce qui peut l’être de façon régulière et en publiant du contenu sur des sujets SEO-friendly.

La rédaction de contenu et le copywriting

Sur un site internet, il y a forcément du texte. A mon grand regret, on néglige souvent cette partie. C’est une erreur stratégique ! Ecrire pour le web ne signifie pas écrire en bon français. Il faut adopter une vision bien plus large :

  • Reprendre le travail effectué sur le volet marketing, pour concevoir des textes qui « parlent » aux personas
  • Concevoir des textes qui séduisent l’internaute, avec une ligne directrice : faire en sorte qu’à la fin de chaque page, le visiteur ait envie de faire l’action proposée (« prendre rendez-vous » par exemple). Cela implique de trouver le bon ton, les bons mots, ou encore parfois de faire preuve de pédagogie. On parle de copywriting, c’est-à-dire d’une technique d’écriture pour séduire par les mots, de façon à ce que vos visiteurs soient touchés en plein coeur. 💘
  • Prendre en compte le SEO, en travaillant le texte avec les mots-clés

Votre site web devra également comporter d’autres formats : de la vidéo éventuellement, et des photos…soit encore d’autres compétences à aller chercher !

Le Web design

Il s’agit de la conception de l’interface web, laquelle doit être agréable pour l’utilisateur.Là-encore, tout ce travail est indispensable. Imaginez un site web très bien référencé, que vous trouvez immédiatement lorsque vous faites une recherche sur Google. Génial, non ?
Imaginez maintenant qu’une fois sur le site, vous vous disiez  « Mince, je ne peux pas consulter le site de mon portable », ou « Arf, qu’est ce que c’est moche », ou encore « Qu’est ce que c’est que ce menu, je ne comprends pas où trouver l’info » ? Je peux vous prédire ce qui va se passer : vous allez quitter illico presto ce site, sans aucune envie d’aller plus loin. Conclusion : sans web design, vous perdez très vite les visiteurs, et avec eux la chance qu’ils vous appellent !

A qui confier la création de son site web ?

Les offres ne manquent pas ! Parmi les professionnels du web, vous trouverez des agences dédiées à la conception de sites web, des agences de communication ou encore des freelances. Quel que soit votre choix, vérifiez que tous les aspects de la création de sites internet sont balayés.
Pour ma part, je privilégie la collaboration avec des professionnels qui adoptent une approche méthodique et rigoureuse, comme le fait par exemple l’agence La Création Web.
Renseignez-vous également sur la méthode employée pour la rédaction de contenu, si celle-ci est prise en charge dans l’offre qu’on vous propose. Si aucun contact avec vous n’est prévu, méfiez-vous, il est fort probable que le résultat final soit correctement rédigé, mais manque du petit supplément d’âme que peut obtenir un rédacteur qui pratique l’interview.
Malgré la longueur de cet article, vous restez dans le flou ? N’hésitez pas à me contacter, je vous aiderai à sortir du brouillard !

 

 

 

 

Photo : unsplash / William Iven